Comment changer de conseil syndical ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le changement de fiduciaires nécessite une certaine procédure. Concentrez-vous sur les étapes et les façons de changer de fiduciaire.

Qu’ est-ce qu’un fiduciaire d’un condominium ?

Selon la loi de 1965, tout bâtiment ou groupe de bâtiments construits est soumis au statut de la copropriété. Selon la même loi, chaque copropriété doit être gérée par un fiduciaire de la copropriété, qui peut prendre plusieurs formes :

Lire également : Comment placer son argent en SCPI ?

  • Il peut être professionnel : cela signifie que la gestion de l’immeuble d’habitation est confiée à une entreprise externe. Pour exercer, un syndic professionnel doit présenter un contrat conformément à la loi, une garantie financière et un certificat professionnel ;
  • Il peut faire du bénévolat : dans ce cas, l’un des copropriétaires sera en fiducie. Il n’est pas nécessairement membre du conseil syndical. En outre, le Conseil syndical le soutient dans ses fonctions et surveille ses actions, notamment au niveau de la comptabilité. L’alternative du fiduciaire bénévole est économique, mais cela peut prendre beaucoup de temps pour la personne choisie, car il est uniquement dans l’exécution de toutes les tâches de gestion de copropriété
  • .

  • Il peut être coopératif : c’est quand le conseil syndical gère la copropriété sous la supervision de son président, qui est alors président et administrateur de l’immeuble. Le modèle de fiduciaire coopératif présente de nombreux avantages : il peut réaliser des économies permanentes sur le coût des condominiums et répartir efficacement les tâches en fonction des affinités respectives de l’autre. Puisque les personnes qui gèrent la copropriété sont sur place , ils peuvent rapidement faire face aux problèmes de chaque copropriétaire et prêter attention aux souhaits et aux besoins de chaque individu.

Si vous n’êtes pas satisfait de votre syndic actuel, vous pouvez changer de syndic. On va te dire comment.

Changer le fiduciaire à la fin du mandat

La façon la plus simple de changer de fiduciaire est lorsque le mandat du syndic actuel expire. En règle générale, une période de séquestre dure de un à trois ans.

A voir aussi : Primo-accédant : zoom sur les avantages de ce statut

À mesure que le mandataire approche de la fin du mandat, l’Assemblée générale inclura une résolution à l’ordre du jour pour décider s’il y a lieu de proroger ou de remplacer le mandat actuel de l’administrateur.

Attention ! Depuis la loi Alur, il est obligatoire de travailler avec le syndic concurrencer en présentant plusieurs spécifications de confiance. Pour éviter de répandre les votes, nous recommandons deux citations du syndic et discutons avec les autres copropriétaires à l’avance.

Changer de fiduciaire pendant le mandat

Il est également possible de changer de fiduciaire pendant la durée du mandat. La loi prévoit la possibilité de licenger un syndic à tout moment en cas de faute professionnelle avérée. Il appartient à l’association de copropriétaires de prouver l’échec du syndic.

Cela peut comprendre, par exemple, le non-respect du règlement sur les condominiums, une mauvaise gestion de l’immeuble, un budget prévisionnel incorrectement établi ou un échec de la part du fiduciaire.

Attention ! Si vous considérez la mauvaise gestion de la propriété comme une raison pour souhaitent plaider la révocation, ne sont pas d’accord sur l’issue du syndic. Cela montrera déjà clairement à votre syndic que vous n’êtes pas satisfait de sa gestion.

Mise à jour du changement de syndic

Afin de modifier les syndics, il est nécessaire d’inclure la décision de modifier le syndic à l’ordre du jour. Pour ce faire, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception (RAR) à votre syndic actuel. Le mandataire est tenu d’inscrire cette résolution à l’ordre du jour.

La résolution sera ensuite adoptée à la majorité absolue à l’Assemblée générale, conformément au paragraphe 1 de l’article 25 de la loi de 1965.

Si la décision est approuvée, le syndic sortant aura un mois pour remettre les documents et les archives au nouveau syndic.

Combien coûte un changement au syndic ?

Un changement de fiduciaires ne coûte rien. Le syndic sortant ne peut pas vous facturer de frais spéciaux pour changer de syndic ou pour soumettre des archives.

Partager.