Comment faire pour vendre en viager ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le processus de vente d’une propriété ou d’un bien immobilier est cadré par des lois, selon les conditions de vente conclues entre les deux parties. Il y a d’une part la vente à terme et d’autres par la vente en viager.

Le viager est une forme de vente immobilière où le vendeur, souvent une personne âgée, cède son bien à un acheteur contre une rente viagère. Le principe est que l’acheteur doit verser une somme d’argent régulièrement jusqu’au décès du vendeur. Cette méthode de vente présente des avantages et des particularités qu’il convient de maîtriser. Nous allons voir comment procéder pour vendre en viager.

A voir aussi : La durée idéale pour un prêt immobilier locatif

Comprendre les bases d’une vente en viager

Avant toute chose, il est primordial de bien comprendre le fonctionnement d’une vente en viager. Il ne faut pas se précipiter pour trancher sur les conditions de vente. Le site https://www.viage.fr/ est une plateforme d’achat de bien immobilier en viager. Il peut être favorable de voir les critères et les opportunités qu’il peut offrir.

Dans la base d’une vente en viager, il y a deux types principaux de contrats de vente. Quel que soit le type de viager, il est nécessaire de savoir qu’une fois le contrat signé, l’acheteur doit verser une somme d’argent. Seulement après, il verse la rente périodique selon les conditions.

A lire également : Calcul viager occupé : comprendre et estimer votre rente immobilière

Tout d’abord, il y a le viager libre. L’acheteur peut immédiatement jouir du droit d’occupation du bien immobilier ou du logement, une fois le contrat signé. Il est considéré comme le propriétaire à partir de ce moment, donc, tous les frais et taxes y afférents est à sa charge.

Aussi, il y a la vente en viager occupé. Dans ce type de vente, l’acquéreur ne peut pas encore disposer du logement. Le vendeur continue de vivre dans le bien immobilier jusqu’à son dernier souffle. C’est seulement après son décès que l’acheteur  peut s’installer.

Évaluer et préparer le bien pour la vente en viager

La valeur du bien immobilier est déterminée en fonction de plusieurs critères. Il faut voir sa valeur vénale, l’âge du vendeur, le type de viager, et la valeur de la rente. Généralement, plus le vendeur est âgé, plus la rente est élevée.

La première étape consiste à faire évaluer le bien immobilier mise en vente. Il est préférable de prendre les services d’un expert immobilier pour en déterminer la valeur vénale. Cette évaluation prendra en compte la situation du bien, sa superficie, son état, et les prix du marché local.

Dans une vente en viager, l’acheteur doit verser une somme d’argent au vendeur au moment de la signature de l’acte de vente appelée bouquet. La rente est, quant à elle, versée périodiquement. Le montant de ces deux éléments dépend de la valeur du bien, de l’âge du vendeur et des termes de la vente.

Comme pour toute vente immobilière, il est recommandé de mettre en valeur le bien. Une maison propre, bien entretenue et éventuellement rénovée sera plus attrayante pour les potentiels acheteurs. La vente en viager n’est pas aussi courante que la vente traditionnelle, ce qui signifie que cela peut prendre plus de temps pour trouver un acheteur.

Partager.