Et si vous investissiez dans l’immobilier neuf en Alsace ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors que vous venez de prendre l’une des décisions les plus importantes de votre vie (investir dans l’immobilier neuf), un nouveau dilemme se présente à vous : vaut-il mieux acheter dans l’ancien ou plutôt investir dans le neuf ? Si vous avez choisi l’Alsace, c’est un excellent choix : l’immobilier neuf en Alsace est florissant, et vous aurez toujours la possibilité de découvrir l’ancien via des promenades dans les coins typiques de la région. Cependant, sachez qu’acheter de l’immobilier neuf ne revient pas toujours aussi cher qu’on ne le pense… Explications.

Les avantages de l’immobilier neuf en Alsace

Si vous ne le savez pas encore, sachez qu’il est possible de bénéficier d’avantages très intéressants si vous achetez du neuf ! Le premier d’entre eux est l’exonération de la taxe foncière durant deux ans. En effet, cette dernière est purement et simplement annulée pour les deux premières années qui suivent la construction du logement. De quoi réaliser quelques économies bienvenues. Le second point est encore plus intéressant et l’on en bénéficie dès la signature chez le notaire : les frais d’acquisition réduits. En effet, en achetant dans l’ancien, vous serez facturé à hauteur de 8% du montant total, alors que pour du neuf, ce n’est plus que de 2 à 3% ! Pour faire simple, sur un achat de 200 000 €, cela représente une économie nette de 10 000 € minimum.

A lire également : Pourquoi investir dans des bureaux ?

Enfin, et c’est plutôt un argument sur le long terme, sachez qu’un logement neuf sera plus économe en énergie et vous évitera des travaux parfois très lourds. En effet, en profitant des normes de construction les plus récentes, le bien sera isolé de la meilleure des façons. Alors que l’on connait les hivers parfois rudes qui existent en Alsace, c’est plutôt une bonne nouvelle pour votre porte-monnaie… Mais aussi pour votre confort.

A voir aussi : Comment faire constater la prescription acquisitive de propriété ?

Partager.