L’assurance habitation mode d’emploi

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous allez devoir souscrire à une assurance habitation. Dans le cas d’un locataire, c’est un document essentiel pour avoir un dossier complet pour l’obtention d’un bail. Dans le cas d’un propriétaire, il est vrai que ce n’est pas obligatoire, à part dans le cas où votre bien se situe dans une copropriété. Pour autant, il est fortement recommandé de souscrire un contrat d’assurance habitation pour être couvert en cas de sinistres. Pour avoir toutes les cartes en main pour choisir votre assurance habitation et savoir précisément ce qui vous attend, c’est par ici que tout cela se passe. 

Lire également : Comment joindre son assurance ?

Choisir une assurance habitation de qualité

Quand vous logez dans un bien, vous tenez particulièrement à vos effets personnels, mais aussi à votre logement. Pour faire face à toutes les éventualités, il est préférable de souscrire à un contrat d’assurance habitation complet.

Prendre une assurance habitation, un passage obligé

Quand vous tenez particulièrement à votre bien et à l’ensemble de vos affaires, vous souhaitez clairement de votre côté que tout soit protégé en cas de problèmes. Si vous souhaitez profiter d’une protection la plus complète, il est important d’opter pour une assurance multirisque habitation. En effet, il faut savoir que c’est cette offre qui propose de très différentes garanties. Elle vous permet de vous couvrir dans le cas d’un cambriolage ou de l’intrusion d’une personne dans votre logement ou dans votre jardin. 

Lire également : Comment annuler un bon de commande signé avec acompte ?

Quand vous prenez une assurance habitation, il faut savoir que vous allez être couvert pour tout ce qui concerne la partie responsabilité civile. Dans le cas où vous êtes locataire, il faut savoir qu’elle est nommée garantie risques locatifs. Par exemple, si vous causez du tort à un tiers dans l’immeuble, ou à une habitation, vous pourrez être couvert en cas de problèmes. Quand vous êtes propriétaire dans une copropriété, il faut savoir que la responsabilité civile va aussi prendre en charge les dommages causés dans des logements. D’ailleurs, cette responsabilité civile ne va pas s’appliquer uniquement à l’usage de votre habitation, mais elle va pouvoir vous servir dans vos activités quotidiennes. 

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance habitation, vous pourrez profiter de multiples garanties. Par exemple, comme cela peut être le cas pour d’autres assurances habitation, vous allez pouvoir être couvert contre les incendies, les catastrophes naturelles, les dégâts des eaux ou encore face aux événements climatiques de grande ampleur. Par exemple, à la suite d’un violent orage, il est possible que votre toiture ait été endommagée et que vous deviez la faire réparer. À ce moment-là, l’assurance multirisque habitation va pouvoir intervenir pour évaluer les dégâts et vous proposer une indemnisation à la hauteur des dégâts constatés.

En plus de cela, vous pouvez aussi profiter de garanties d’assistance. En effet, dans votre assurance multirisque habitation, vous pourrez très bien demander des services de gardiennage, mais pas seulement. Vous pourrez aussi profiter d’une garde d’enfant si vous devez être hospitalisé. Dans votre contrat d’assurance multirisque d’habitation, il peut être intéressant de votre côté de prendre une protection juridique. En effet, si vous avez besoin de conseils juridiques ou d’un avocat pour une affaire judiciaire, vous pouvez compter sur cette garantie pour vous aider comme il se doit. 

Quand vous décidez de prendre une assurance multirisque habitation, il faut savoir que vous pourrez y ajouter des garanties. Par exemple, si vous avez une piscine, vous avez envie de la garder en bon état quoi qu’il arrive. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez très bien prendre une garantie de protection de votre piscine. Ainsi, si des dommages devaient intervenir sur votre piscine, vous pourrez vous tourner vers cette garantie que vous aurez souscrite au préalable. 

Si vous avez des animaux, vous pouvez aussi intégrer dans votre assurance, une protection spécifique pour vos animaux. Par exemple, si vous avez des animaux de catégorie 1 ou 2, ou des NAC, à savoir des lapins, des rongeurs, vous pouvez très bien les assurer sur votre contrat. En plus de cela, il est possible que vous puissiez prendre des garanties concernant vos dépendances, une résidence secondaire et tant d’autres choses encore. 

Avant de vous tourner vers telle ou telle assurance, il est important de prendre connaissance des garanties présentes au contrat. Si vous ne savez pas vraiment laquelle choisir, vous pouvez très bien de votre côté prendre le temps de la réflexion et dans le même temps faire une simulation en ligne pour savoir comment vous allez devoir prévoir mensuellement. Pour savoir comment cela se passe et les informations que vous rentrez, c’est par ici que cela se passe. 

Réaliser un devis en ligne 

Quand vous devez prendre une assurance habitation, il est important de ne pas de précipiter. En effet, vous pouvez dans un premier temps faire un devis en ligne pour y voir plus clair sur l’assureur en question. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre sur le site en question et de prendre quelques minutes pour remplir les informations demandées. D’ailleurs, il est possible que vous vous demandiez quelles sont les données que l’on va vous demander pour cette simulation en ligne. On vous en dit plus maintenant.

Pour commencer, vous allez fournir votre nom et votre prénom, mais ce n’est pas tout. Vous devrez après fournir l’adresse de votre bien. En plus de cela, il faut savoir que vous devrez dire si vous êtes locataire ou si vous êtes propriétaire. Cette information est importante, car elle peut avoir une incidence sur le coût de votre assurance habitation. Vous devrez préciser le type de bien que vous souhaitez assurer. Vous devrez alors indiquer s’il s’agit d’une maison ou d’un appartement.

Après ces premières informations données, vous devrez révéler si votre bien se situe en rez-de-chaussée ou à l’étage. En plus de cela, il faut savoir que vous devrez fournir d’autres informations sur votre logement. En effet, vous devrez donner la superficie et le nombre de pièces. Il va vous être demandé si vous avez un système de vidéosurveillance ou d’alarme. En effet, cet élément peut clairement faire baisser votre assurance habitation, car vous limitez encore plus les risques.

Pour que vous puissiez profiter d’un tarif personnalisé, vous devrez aussi entrer le nombre d’occupants du logement. Si vous avez des tableaux ou des objets de grande valeur, vous devrez savoir précisément quelles sont les valeurs pour partir sur une garantie adéquate. En plus de cela, d’autres questions administratives peuvent vous être demandées, comme le nombre de sinistres, vous avez eu ces dernières années et si votre contrat d’assurance habitation a été résilié ou non. 

Pour vous proposer un tarif avantageux et savoir où vous en êtes, vous devrez dire si vous êtes déjà assuré pour ce bien et depuis combien de temps. Pour profiter du devis, vous devrez entrer votre date de naissance, votre mail et votre lieu de résidence. Ils pourront alors dans ce cas-là vous envoyer leur proposition directement par mail. 

Quand vous êtes propriétaire, il est possible que des éléments plus précis vous soient demandés concernant votre logement. On peut ainsi vous demander l’année de construction du bien, s’il agit d’une résidence principale ou autres, ou encore dans quel état est votre toiture. Des questions relatives à vos équipements comme une piscine ou des panneaux solaires peuvent aussi vous être posées. Ainsi, si vous souhaitez avoir une idée plus précise du tarif de votre assurance habitation, réaliser une simulation en ligne est la meilleure chose que vous pourrez faire. 

Au moment de prendre telle ou telle assurance, il est capital de prendre des garanties, des conditions au contrat et dans le même temps les exclusions au contrat. De cette manière, vous pourrez éviter les mauvaises surprises. 

Zoom sur les exclusions au contrat

Lorsque vous devez choisir une assurance habitation, vous devez faire attention aux conditions de votre contrat. En effet, il faut savoir que des franchises peuvent s’appliquer en cas de sinistre. D’ailleurs, cela peut clairement varier d’un contrat à un autre et selon l’assureur choisi. Il est important de prendre en considération le niveau de franchise, car cela peut avoir un véritable impact à l’avenir. Si vous subissez un sinistre important, la franchise correspond au montant à partir duquel vous pourrez être indemnisé.

En plus de cela, il est aussi important de faire attention au plafond d’indemnisation. En effet, dans votre contrat, il peut arriver que vous ayez une ligne mentionnant que l’assureur remboursera ce montant maximum en cas de sinistre. Ainsi, si vous subissez un sinistre grave, il est possible que vous ne puissiez pas profiter d’un remboursement optimal. De la même manière, quand vous prenez une assurance habitation, il est toujours important de lire les exclusions au contrat. Vous pourrez savoir ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas.

 

Résilier son contrat d’assurance habitation 

Si vous n’êtes pas entièrement satisfait de votre assureur et que vous trouvez qu’il vous coûte trop cher, vous pouvez décider de partir. C’est ce que nous allons désormais.

Changer d’assurance habitation

Pour faire des économies, plusieurs options vont se présenter à vous dont celle de changer d’assurance habitation. En premier lieu, vous pouvez de votre côté décider de payer vos cotisations annuellement et non mensuellement. Vous pourrez éviter certains frais liés à l’échelonnement de votre paiement. De la même manière, vous pouvez aussi de votre côté augmenter vos franchises pour faire diminuer le coût de votre assurance habitation. 

Si vous souhaitez faire baisser de manière générale, vous pouvez aussi regrouper l’ensemble de vos contrats chez un seul et même assureur. Vous pourrez alors profiter de réductions intéressantes. Si la valeur de vos biens diminuent avec le temps, vous pouvez aussi baisser la valeur assurée. 

Pour changer votre assurance habitation, il faut savoir que les démarches ont été facilitées grâce à la loi Hamon de 2015. En effet, elle permet de mettre fin à votre contrat d’assurance habitation après le premier anniversaire de votre contrat. Dans le même temps, si vous déménagez ou que vous vendez votre bien, vous pourrez résilier votre contrat d’assurance habitation sans attendre la fin de la première année de contrat. En plus de cela, si vous divorcez, que vous cessez votre activité ou que vous partez à la retraite, vous pourrez faire valoir vos droits pour changer d’assurance habitation. Pour que cela puisse faire, il est important de votre côté de fournir les justificatifs à votre assureur dans les 3 mois sans quoi votre demande de résiliation ne pourra pas être accepté.

Lorsque vous avez envoyé les documents dans le temps imparti, il faut savoir que votre assureur a un mois pour résilier votre contrat d’assurance habitation. Quand vous souhaitez résilier votre contrat, il est important d’envoyer votre lettre de résiliation et les justificatifs, par lettre recommandée avec avis de réception. De cette manière, vous êtes sûr d’avoir les choses en bonnes et dû forme et votre demande de résiliation est en bonne voie. 

Pour résilier votre contrat, vous pouvez aussi vous en référer aux conditions de votre contrat d’assurance habitation. Il est possible que certains assureurs aient pris des dispositions spécifiques en ce qui concerne la résiliation de votre contrat. Dans tous les cas, vous savez aujourd’hui que changer d’assurance habitation est tout à fait possible et cela facilement dès le premier anniversaire ou dans certains cas particuliers dont nous venons de vous parler.

La possibilité de l’assureur de mettre fin au contrat

Quand vous signez un contrat, il faut savoir que vous avez des droits, mais aussi des obligations. Si vous ne les respectez pas, votre assureur se garde le droit de résilier votre contrat d’assurance habitation. Plusieurs manquements peuvent entrainer la résiliation de votre contrat d’assurance habitation. Par exemple, si cela fait plusieurs fois que vous ne payez pas vos cotisations, il est possible qu’il décide de ne plus vous assurer. Dans le même temps, si vous faites de fausses déclarations, votre assureur a le droit de résilier votre contrat de plein droit. Par exemple, si vous avez fait des erreurs au moment d’assurer votre logement, vous pouvez très bien les corriger. Si l’assureur l’accepte, il va pouvoir recalculer le coût de votre assurance habitation, les primes ou encore les garanties fixées. 

Quelle que soit la raison du manquement, il faut savoir que l’assureur va vous faire parvenir une lettre recommandée en expliquant les raisons de la résiliation du contrat. Elle va intervenir dans les 10 jours après la réception du courrier de l’assureur. Si vous lui devez encore des cotisations, il est possible qu’il vous demande de les rembourser dans le même temps. Si vous ne faites rien et que vous ne payez pas ce que vous devez, vous pouvez vous exposer à une mise en demeure et à des poursuites si les montants sont importants. Dans tous les cas, si vous souhaitez éviter ce type de problèmes, il vous suffit simplement d’être à jour de vos cotisations, de donner les bonnes informations concernant votre logement et vos biens, et d’être toujours honnête dans vos déclarations. 

D’ailleurs, il est important de noter que si vous subissez un sinistre, votre assureur peut tout à fait résilier votre contrat, si les conditions sont notées dans le contrat. Pour autant, il ne peut pas le faire sans raison, il doit clairement vous fournir un motif légitime et sérieux. 

Déclarer un sinistre en quelques clics

Quand vous êtes victime d’un sinistre, il est important de le déclarer dans les meilleurs délais à votre assureur. De cette manière, vous pourrez toucher vos indemnités plus rapidement. En ce qui concerne la déclaration de votre sinistre, vous pouvez le faire par courrier, par téléphone ou encore directement sur le site de l’assureur. Pour que votre demande puisse être traitée, vous devrez indiquer la date et l’heure du sinistre, mais pas seulement. 

Dans votre déclaration, vous devrez dire si des tiers interviennent ou non, et la nature de votre sinistre. En plus de cela, vous devrez fournir la plupart du temps des photos de votre sinistre. De cette manière, elles vont vous servir de preuves suite à votre déclaration. Pour que vous puissiez être indemnisé et votre sinistre traité, vous avez 2 jours pour le faire en cas de cambriolage ou de vol mais pas seulement. Vous avez 5 jours pour déclarer votre sinistre dans le cas d’un bris de glace. Concernant un sinistre lié à une catastrophe naturelle, vous avez 10 jours à compter de la parution dans le Journal Officiel.

Pour que vous puissiez faire valoir vos droits, vous devrez apporter toutes les preuves que vous pouvez. Ainsi, la description de votre sinistre, les photos transmises ou encore les factures sont autant d’éléments essentiels que vous devez ajouter à votre dossier de sinistre. Si votre dossier demande l’intervention d’un expert, vous devrez attendre sa venue pour savoir quel montant d’indemnisation vous pouvez attendre. 

Quand vous allez choisir votre assurance habitation à l’avenir, il est important de prendre les garanties souscrites, les garanties complémentaires disponibles, mais aussi le coût de l’assurance et les franchises et exclusions au contrat. Vous êtes mieux armé pour faire votre choix. 

Partager.