Les avantages et les désavantages d’un changement de serrure pour un locataire

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Au cours de son bail, le locataire peut être confronté à des défaillances de la serrurerie de sa porte. Qu’elle que soit la porte concernée, il faudra procéder à des réparations ou un remplacement dans les situations extrêmes.

Pour les locataires, la question du remplacement de serrure est assez délicate à saisir. Que dit la loi à propos ? Quels sont les avantages et les inconvénients du changement de serrure pour un locataire ? Tour d’horizon sur la question dans ce guide !

A lire aussi : Pourquoi passer par une agence immobilière pour l'achat d'un bien à la Baule ?

Changement de serrure : à qui incombe la responsabilité ?

En location, propriétaires et locataires ont du mal à situer leurs responsabilités sur certains sujets. C’est notamment le cas du changement de serrure. Si le remplacement de serrure intervient très souvent en location, les règles légales qui l’encadrent sur le territoire français restent quelque peu floues pour beaucoup.

Avant de nous intéresser aux avantages et désavantages du changement de serrure pour le locataire, faisons brièvement le point sur les responsabilités pour éclater votre lanterne.

A lire en complément : Agence web : comment bien choisir ?

La première chose à comprendre ici, c’est que le changement de serrure en location peut aussi bien incomber au propriétaire qu’au locataire. Tout est une question de responsabilité. Si le locataire est à l’origine de la destruction de la serrure, son changement lui incombe. Il se charge alors des frais de serrurier sans bénéficier d’aucune indemnisation de la part du propriétaire.

Néanmoins, dans le cas où la détérioration de la serrure n’intervient pas du fait du locataire, c’est au propriétaire d’effectuer les réparations. Au pire, il doit en assurer les frais. Assez souvent, il s’agit de situation de vétusté de serrures ou de serrures abîmées avant l’intégration de l’appartement.

Dans la plupart des situations, l’initiative du changement de serrure est prise par le locataire. Pour cause, c’est lui qui bénéficie des avantages de la réparation.

Avantages du changement de serrure pour le locataire : le point des bénéfices

Le changement de serrure ne présente que des avantages pour le locataire. Le tout premier est l’optimisation de la sécurité. La serrure est le principal accessoire de sécurisation des portes. Lorsqu’il est défectueux, les habitants s’exposent à des risques de cambriolage. Le changement de serrure permet au locataire de jouir d’un appartement sûr et protégé. Les risques de violation de domicile sont ainsi réduits.

Les avantages et les désavantages d'un changement de serrure pour un locataire

Parallèlement, le changement de serrure permet au locataire de préserver son intimité. On recommande notamment de changer de serrure en cas de perte de clés. En remplaçant la serrure, le locataire s’assure d’être le seul détenteur des clés de son appartement. La loi lui autorise par ailleurs à ne pas en fournir un double au propriétaire.

Pour finir, le changement de serrure répond à une logique de prévention. Avec cette action salutaire, le locataire se met à l’abri des vols d’objets. Il évite ainsi de dépenser beaucoup plus tard en raison de la violation de son domicile. En résumé, le changement de serrure permet au locataire de jouir d’une meilleure sécurité, de mieux protéger ses affaires, d’optimiser son intimité et de faire des économies sur le long-terme.

Désavantages du changement de serrure pour le locataire : les points de vigilance

À priori, le changement de serrure ne présente aucun désavantage pour le locataire. En raison de la situation, le locataire peut être responsable du financement du remplacement de la serrure. Toutefois, cette dépense n’est pas à proprement parler un désavantage. Elle doit plutôt être vue comme un investissement utile et bénéfique.

Sur les questions de changement de serrure, le locataire doit simplement faire attention à des points de vigilance. Les potentiels désavantages qui peuvent survenir concernent les différends juridiques que peut engendrer un changement de serrure mal conduit. Si ce risque est évité, le locataire peut alors changer sa serrure l’esprit tranquille.

Changement de serrure en location : les bons gestes à adopter

Comme souligné plus haut, il existe des points de vigilance auxquels le locataire doit prêter attention quand il doit changer sa serrure. Que la responsabilité du remplacement de serrure lui incombe ou incombe au propriétaire, on conseille au locataire de prendre l’initiative. Il doit notamment informer le propriétaire dès qu’il remarque des signes de défaillance ou de vétusté sur la serrure.

Il est également recommandé au locataire d’informer le propriétaire avant de procéder au changement de la serrure de l’appartement. Normalement, le propriétaire ne peut pas s’opposer. Il peut interdire les travaux uniquement si ceux-ci vont modifier l’appartement de manière irréversible.

Si les frais de remplacement de la serrure sont à la charge du propriétaire, le locataire doit l’inviter à financer les travaux. Il faut prioriser la discussion et la conciliation en cas de refus du propriétaire. Des recours sont aussi exploitables. Le greffe du tribunal ne doit être saisi qu’en recours final. Surtout, le locataire doit continuer à normalement s’acquitter de son loyer sur la période de discussion avec le propriétaire pour récupérer les frais de changement de serrure.

Si les frais de changement de serrure incombent au locataire, aucun problème ne se pose alors. Il lui faut rechercher des serruriers près de chez lui pour une intervention rapide. Dans l’idéal, il faut rechercher un tarif avantageux pour faire des économies.

Partager.