Techniques pour accélérer l’approbation de votre crédit immobilier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La demande de crédit immobilier est une procédure particulièrement complexe. Les établissements bancaires analysent de nombreux facteurs pour approuver ou non les demandes. Voici quelques stratégies pour maximiser vos chances.

Présenter une situation professionnelle stable

Le statut professionnel fait partie des critères les plus importants pour obtenir l’approbation de la banque pour un crédit immobilier. Les établissements bancaires sont plus favorables à accorder un prêt à un profil qui peut garantir un revenu stable et régulier.

A voir aussi : Comment rembourser son crédit immobilier ?

Vous avez alors plus de chances si vous avez un contrat à durée déterminée (CDI) ou un statut de fonctionnaire. Cela donne à la banque l’assurance que vous allez garder votre emploi et que vous n’aurez pas de difficultés à vous acquitter des mensualités.

Comme mentionné dans ce guide sur le crédit immobilier, il est cependant possible d’obtenir votre crédit immobilier avec un CDD ou un contrat intérim.

A découvrir également : Les clés pour comprendre le crédit immobilier des investisseurs

Les banques et les organismes de prêt se montrent certes réticents face à ces profils, mais ils peuvent vous accorder votre crédit s’ils constatent la régularité de vos revenus sur les trois dernières années.

Si vous vivez avec un coemprunteur qui est en CDI, vous avez la possibilité de souscrire à un crédit immobilier.

Dans le cas où vous êtes indépendant (commerçant, artisan, chef d’entreprise…), il vous suffit de présenter les preuves de la régularité de vos revenus pour bénéficier du crédit immobilier.

Votre établissement bancaire peut vous demander d’insérer dans votre dossier les trois derniers bilans, les récents avis d’imposition ou vos derniers relevés bancaires. Elle s’en servira pour examiner la santé financière de votre société.

Disposer d’un apport personnel conséquent

Techniques pour accélérer l'approbation de votre crédit immobilier

À l’image de l’assurance emprunteur, l’apport personnel n’est pas obligatoire pour obtenir un crédit immobilier. Il est cependant réclamé par la majorité des établissements bancaires.

Ces organismes demandent souvent un apport personnel à hauteur de 10% du montant emprunté.

Avec cette somme, vous obtenez de meilleures conditions d’emprunt. Plus elle est grande, plus vous avez de chances d’obtenir un bon taux d’intérêt. Les échéances de remboursement pour l’acheteur de votre logement sont aussi moins importantes

Présenter des comptes bancaires sains

Pour maximiser vos chances d’obtention du crédit immobilier, votre profil bancaire doit être rassurant vis-à-vis du prêteur. Vous devez alors éviter au maximum les positions bancales telles que les découverts et l’accumulation de crédits à la consommation.

En général, la banque examine vos trois derniers relevés de compte. Cela lui permet d’évaluer votre capacité de remboursement avant de vous accorder le crédit immobilier.

Si votre compte bancaire n’est pas bien approvisionné, assurez-vous de recouvrer une meilleure santé financière avant de déposer votre dossier de demande de prêt immobilier auprès d’une banque.

Solliciter les services d’un courtier en crédit immobilier

Réunir toutes les conditions pour obtenir un crédit immobilier peut être compliqué, notamment quand on ne maîtrise pas les procédures. Il est alors nécessaire de recourir aux services d’un courtier immobilier.

Ce professionnel utilise sa connaissance du secteur bancaire pour identifier les bons établissements en fonction de votre profil emprunteur.

Le courtier immobilier joue aussi le rôle de conseiller durant toutes les étapes de la procédure. Il calcule votre capacité d’achat pour mieux cibler votre recherche. Il vous aide également à bâtir un dossier solide pour maximiser vos chances d’obtention du crédit immobilier.

Partager.