Tout comprendre sur les palissades de chantier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Sur un chantier, la sécurité des biens et personnes qui circulent est une priorité pour le propriétaire. En France, il existe des lois qui définissent les conditions et règles suivant lesquels les moyens pour assurer la sécurité doivent être installés. Il s’agit par exemple d’une palissade chantier qui doit obligatoirement être mise en place pour tout chantier quelque soit la durée des travaux sur ce dernier. Il est important de limiter la zone de construction avec une palissade robuste. Ceci empêchera les accidents et intrusions. Cet article vous donne plus de détails à propos.

Palissade chantier : de quoi s’agit-il ?

C’est une barrière installée sur les chantiers dans le but non seulement de cacher les travaux en exécution, mais aussi pour assurer la sécurité du chantier. De manière plus claire, il s’agit d’une barrière qui indique aux populations la présence d’un chantier en exécution et limite par conséquent les accidents. Outre cette fonction de protection, la palissade empêche toute personne extérieure ou un intrus d’entrer sur le terrain. De cette manière, il est possible de garder un œil sur le personnel autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. La législation française exige d’ailleurs désormais aux différentes entreprises de délimiter leurs chantiers en exécution avec des palissades. Par ailleurs, c’est un matériel qui peut être aussi utilisé dans le but d’augmenter la visibilité d’une marque ou de faire passer des messages auprès du public. Il suffit à cet effet d’y apposer le logo ou l’image de cette marque.

A voir aussi : Pourquoi passer par un chasseur immobilier pour trouver une maison ?

Palissade chantier : quels avantages tirer de son installation ?

Installer une palissade sur vos chantiers présente plusieurs avantages dont vous n’avez pas obligatoirement connaissance. En premier lieu, c’est un dispositif qui permet d’assurer une sécurité sur le chantier en facilitant le contrôle de l’accès des visiteurs ou du personnel sur le chantier. C’est un moyen efficace de prévention contre certains risques. De plus, les palissades de chantiers sont très faciles à mettre en place sur n’importe quel terrain. Les modèles mobiles peuvent être déplacés à tout moment.

Sur quelle base faire le choix d’une palissade de chantier ?

Comme la plupart des équipements qui existent, l’on retrouve une multitude de modèles de palissades de chantier sur le marché. Et donc pour faire un choix judicieux, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères. Le premier élément qui définit le type de palissade de chantier pour lequel opter est bien évidemment la taille du chantier. L’entreprise de construction qui dirige le chantier doit donc en tenir compte. Si par exemple le chantier est haut, il faudra une palissade dont la hauteur est adaptée afin de pouvoir cacher la zone de construction aux regards indiscrets.

A voir aussi : Comment déclarer ses revenus fonciers ? (Loi Scellier)

Un autre critère qu’il ne faut pas négliger dans le choix de votre clôture est la simplicité avec laquelle elle peut se manipuler. Pour cela, il faudra vérifier sa légèreté et sa facilité de transport. Il existe à cet effet plein de modèles de palissade qui ne nécessitent pas un grand effort ou trop de temps pour le montage. C’est un facteur très important pour gagner du temps dans l’exécution des travaux. Il faut souligner que la résistance, la solidité et la facilité d’entretien d’une palissade de chantier constituent autant de paramètres qui jouent dans l’achat d’un tel équipement.

Quels sont les différents types de palissades de chantier disponibles ?

Comme déjà mentionné dans le paragraphe précédent, il existe sur le marché diverses sortes de palissades de chantier. Les plus fréquents sur les chantiers sont les modèles en grillage, en bois, en métal ou encore les palissades mobiles communicantes. Chaque type de clôture pour chantier répond à des besoins bien précis et remplit un rôle particulier sur un chantier. Certains ont une longue durée de vie tandis que, le prix d’acquisition d’autres est très accessible ou compétitif. Les professionnels quant à eux ont une catégorie spéciale de palissade de chantier qu’ils préfèrent.

Palissade de chantier en tôle ondulée

Ce type de palissade est constitué par des panneaux en tôle laquée ondulée qui ne permettent pas un affichage direct. Ce sont des panneaux rigides imprimés qui se fixent sur la palissade de chantier en tôle ondulée. Aussi, il n’y a que les contraintes du terrain ou du chantier qui définissent le mode par lequel les supports de la structure seront fixés. Il peut arriver que des traverses, des poteaux ou même des madriers soient utilisés.

Palissade ou clôture grillagée

C’est un modèle qui s’acquiert à un prix très intéressant sur le marché même si l’habillage qui s’y fait n’est pas de qualité optimale. Mais, pour un besoin ponctuel, la palissade grillagée demeure une meilleure solution. Sur des chantiers mobiles, elle peut s’employer dans la communication sur bâches imprimées afin d’assurer une facilité de déplacement et une meilleure sécurité. Cependant, c’est un type de barrière qui peut chuter rapidement vu qu’elle n’est pas fixée au sol et est donc vulnérable aux vents. Pour régler ce problème, vous pouvez opter pour les palissades communicantes.

Clôture ou palissade communicante Mobilize

Comme vous l’avez déjà compris, c’est une alternative à la palissade grillagée mobile. Elle vient combler les insuffisances ou les limites de cette dernière. En effet, sur certains chantiers il arrive que la clôture ou palissade soit déplacée régulièrement. Pour donc éviter toutes sortes de tracasseries, il est recommandé d’opter pour une palissade communicante. Son déplacement ne nécessite aucunement le coulage de béton. Aujourd’hui, il est aussi possible de jumeler une palissade mobile et des supports de communication en PVC ou en bois pour plus d’impacts. Ces deux fonctionnalités majeures de la palissade allient en quelque sorte la communication et la sécurité sur les chantiers.

Palissade en lame ou en clin

C’est un modèle de clôture pour chantier qui se décline généralement en deux divers matériaux. Sur le marché, il est donc possible de trouver des palissades en lame d’aluminium ou des palissades de chantier en lame d’acier. Mais, quel que soit le matériau de fabrication, ce type de clôture est formé par des lames s’emboitant les uns au-dessus des autres. L’on obtient alors un assemblage de structures primaires qui se compose de madriers, de chevrons et de bastaings. Pour la maintenir en place, il faut sceller la structure au sol grâce à un plot béton. Avec la clôture de chantier en lame ou en clin, il est possible de mettre des affiches de communication sans laisser apparaitre des vis.

Partager.