A qui confier la construction de sa maison ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous avez envie de construire votre maison et ainsi devenir propriétaire ? Pour se rassurer que ce rêve ne devient pas un pur cauchemar, il est primordial de bien vous entourer pour la réalisation de ce projet. De nombreuses possibilités s’offrent à vous, l’auto-construction, la conception coordonnée par l’architecte, etc. Réaliser ce projet exige une bonne dose de savoir-faire et de compétences. Entre maître d’œuvre, entrepreneur, architecte, à qui faut-il confier la construction de sa maison ?

Faire appel à un maître d’œuvre

Le maître d’œuvre travaille un peu comme un architecte, à la grande différence qu’ils n’ont pas les mêmes formations initiales et que leurs procédés ne sont pas identiques. Chacun fonctionne selon une originalité qui lui est propre. Le maître d’œuvre est plus concerné par le savoir-faire et la technique alors que l’architecte met plus en avant l’aspect esthétique. Le maître d’œuvre semble être un excellent compromis du fait qu’il est disposé à personnaliser les travaux, adaptant bien matériaux et équipements. Pour se faire une idée pointue sur ce type de réalisations, contactez cette entreprise de construction en belgique.

A lire en complément : Quels sont les avantages des plaques en fibro-ciment ?

Cela dit, il n’est pas évident de toujours savoir à qui confier la construction de sa maison. Il faut pour cela prendre en compte certains détails tels que les dispositions légales élaborées pour soutenir ce type de projet. C’est le cas par exemple de la loi Pinel, un dispositif conçu pour encourager les investissements dans l’immobilier locatif. Il faut également adapter le gros ouvrage selon le budget dont vous disposez. Vous pourrez alors choisir le professionnel censé vous accompagner.

Faire appel à un constructeur

Le constructeur prend en main toutes les prestations liées à la construction de la maison mise à part l’acquisition du terrain. L’avantage avec ce professionnel, est qu’il vous offre des tarifs forfaitaires, et le respect strict des délais au risque de faire face à des pénalités.

A lire également : Comment investir dans l’immobilier ?

Construire soi-même sa maison

Construire sa maison soi-même exige un savoir-faire dans les domaines de la maçonnerie, de l’installation électrique et sanitaire ainsi que des raccordements à divers réseaux. Cela nécessite aussi une grande disponibilité en termes de temps. Cette option est donc davantage recommandée aux personnes ayant une formation technique ou bien qui disposent d’un entourage professionnel compétent.

Il faut prendre le temps d’étudier minutieusement les différentes étapes de construction pour éviter tout mauvais choix pouvant entraîner des coûts supplémentaires. Cette méthode permet cependant de réaliser un projet personnalisé avec une grande liberté artistique et architecturale.

L’inconvénient majeur reste la difficulté à joindre les deux bouts entre vie professionnelle et personnelle, sans oublier qu’en cas d’échec, il s’avère difficile, voire impossible selon l’avancement du projet, de se retourner vers un constructeur professionnel.

Acheter une maison déjà construite

Acheter une maison déjà construite présente l’avantage de pouvoir être rapidement habitable. Le futur propriétaire peut la visiter avant d’acheter afin d’éviter les mauvaises surprises.

Vous devez vous assurer que la maison répond aux normes en vigueur et qu’elle ne nécessite pas de travaux importants à court terme. Vous devez bien vérifier l’état du système électrique et sanitaire ainsi que celui des toitures et des murs.

Le marché immobilier offre un large choix en termes de biens disponibles sur tout le territoire. Les prix peuvent varier selon plusieurs critères tels que la localisation géographique ou encore la qualité des prestations proposées.

En choisissant cette option, le futur propriétaire n’a pas besoin de se soucier du chantier ni même d’en assumer les coûts, ce qui simplifie grandement son investissement immobilier. Sa liberté créative sera limitée car il devra composer avec l’existant sans possibilité de personnalisation architecturale importante.

Vous devez faire appel à un professionnel tel qu’un agent immobilier ou un expert bâtiment pour éviter toute surprise désagréable après acquisition.

Faire appel à un architecte pour la conception de sa maison

Faire appel à un architecte pour la conception de sa maison peut sembler coûteux, mais cela présente plusieurs avantages. L’architecte est le professionnel qui connaît le mieux les règles d’urbanisme, et il sera en mesure de vous proposer des solutions adaptées à votre terrain et à vos envies.

L’architecte travaillera en étroite collaboration avec vous afin de créer une maison unique, personnalisée selon vos goûts et vos besoins. Il prendra aussi en compte les contraintes techniques telles que l’exposition au soleil ou encore l’intégration harmonieuse dans son environnement urbain ou naturel.

Cette option permet aussi une grande liberté créative. Vous pouvez participer activement aux choix esthétiques et fonctionnels tout en bénéficiant du savoir-faire de l’expert.

L’inconvénient principal est que cette solution demande plus de temps qu’un achat déjà construit : il faut compter entre 1 an et demi et deux ans pour obtenir toutes les autorisations nécessaires avant même le début du chantier.

En choisissant cette voie cependant, vous avez la garantie d’avoir une construction respectueuse des normes environnementales actuelles ainsi qu’une habitation sur-mesure pour répondre aux nouvelles attentes associées au télétravail, par exemple. Certains architectes sont formés dans la bioclimatique et peuvent vous apporter des solutions pour maîtriser l’impact écologique de votre future maison. Le coût peut aussi être assez important, mais cela dépendra du type de projet que vous souhaitez réaliser. N’hésitez pas à faire une demande de devis auprès d’un professionnel afin d’avoir une idée plus précise.

Choisir le mode de financement le plus adapté à son projet de construction

Une fois que vous avez décidé de faire construire votre maison, il faut bien choisir le mode de financement qui conviendra le mieux à votre projet. Il existe plusieurs options pour financer la construction d’une habitation neuve.

Le premier choix est celui du prêt immobilier. Cette option permet d’emprunter une somme importante auprès d’une banque ou d’un organisme financier pour couvrir les différents coûts liés à la construction. Le prêt immobilier peut être accordé sur une durée allant jusqu’à 25 ans et peut inclure un apport personnel afin de réduire le coût total du crédit.

Si vous cherchez une alternative au prêt immobilier, il y a aussi l’option des prêts aidés. Ces derniers sont accordés aux personnes ayant des revenus modestes ou moyens afin de faciliter leur accès à la propriété. Ils peuvent prendre différentes formules en fonction du profil et de la situation financière du demandeur (PTZ, PEL, PAS).

D’autres solutions existent aussi telles que les aides régionales ou nationales multiples, par exemple pour encourager les constructions écologiques respectueuses des normes environnementales actuelles.

Il faut cependant se rappeler qu’il ne suffira pas seulement de disposer des fonds nécessaires, mais aussi d’avoir en amont préparé son budget sans sous-estimer l’importance des imprévus pouvant potentiellement augmenter considérablement les dépenses (découvertes pendant le chantier…). L’accompagnement personnalisé proposé par un conseiller est très souvent demandé pour obtenir une prévision budgétaire précise et sur mesure.

Il faut se rappeler que le financement d’un projet de construction représente un engagement à long terme. Il faut bien réfléchir avant de signer tout contrat ou accord financier. N’hésitez pas à contacter différents professionnels du secteur afin d’obtenir des conseils avisés pour trouver la solution qui conviendra le mieux à votre situation financière personnelle et à votre projet immobilier en cours.

Partager.