Comment bénéficier des avantages fiscaux LMNP ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Que vous souhaitiez investir dans l’immobilier neuf ou dans l’ancien, le placement locatif dans la pierre figure parmi les meilleurs moyens de générer un revenu complémentaire.

Une telle démarche vous permettra également de vous constituer un patrimoine sur le long terme et de profiter d’une plus-value lors de la revente.

A lire également : Quel est le rôle d'un expert immobilier ?

Outre ces avantages l’investissement dans l’immobilier locatif possède également des atouts indéniables en ce qui concerne la fiscalité.

Si vous souhaitez faire une location meublée, vous avez la possibilité de profiter du statut LMNP (Loueur meublé non professionnel). Toutefois, pour bénéficier pleinement des avantages offerts par ce statut, il est important de tenir compte de certaines contraintes.

A lire en complément : Les clés pour bien acheter un terrain

Davantage d’informations sur le sujet dans cet article.

L’acquisition du bien immobilier meublé

Comme son nom l’indique, le statut de loueur meublé non professionnel s’adresse particulièrement aux investisseurs qui mettent en location un logement meublé.

Aussi, la première condition pour profiter des avantages du statut est de posséder un bien avec des mobiliers et des équipements spécifiques.

Pour être éligible au lmnp defiscalisation, votre logement doit contenir au minimum les éléments suivants :

  • Un lit avec une couette ou une couverture ;
  • Des rideaux ou des volets dans la chambre ;
  • Des plaques de cuisson ;
  • Un four à micro-ondes ;
  • Un réfrigérateur disposant d’un compartiment pour les aliments congelés ;
  • De la vaisselle ;
  • Des ustensiles de cuisine ;
  • Une table et des chaises ;
  • Des espaces de rangement ;
  • Des éclairages ;
  • Du matériel d’entretien ménager.

Pour profiter du statut, l’emplacement de votre bien immobilier n’a pas vraiment d’importance. Cependant, pour assurer la rentabilité de votre placement, il est important d’opter pour une zone géographique demandée ou recherchée par les locataires.

En principe, le meilleur moyen d’évaluer la localisation de votre bien immobilier est d’avoir le même sérieux que pour vous loger. Compte tenu de l’objectif de rentabilité, il est important de réaliser une simulation et le calcul impot lmnp pour connaître le régime plus adapté à votre situation.

Faire la déclaration du statut au centre des impôts

De manière générale, vous disposez de 15 jours pour vous déclarer auprès du centre des impôts à compter de la date de livraison du bien immobilier. Dans le cadre de cette opération, vous serez tenu de faire le choix entre le régime d’imposition au réel ou au forfait.

En principe, le régime d’imposition forfaitaire des micro BIC permet au propriétaire LMNP de bénéficier d’un abattement automatique de 50 % sur les loyers. Si vous ne souhaitez pas mettre en place une comptabilité personnelle pour suivre la fiscalité, le régime forfaitaire s’avère la meilleure option.

Une maison et des clés

Si vous optez pour le régime d’imposition au réel, vous serez considéré comme une entreprise. Dans ce contexte, la déduction de l’ensemble des dépenses relatives au bien immobilier se fera à partir des recettes.

En d’autres termes, vous devrez de tenir compte des frais de notaire, des intérêts du prêt, des coûts d’entretien et de travaux, des charges de copropriété et de l’amortissement des biens.

En somme pour bénéficier des avantages fiscaux LMNP il y a de nombreux prérequis et contraintes à respecter. N’hésitez pas à vous faire conseiller par des professionnels.

Partager.