La durée idéale pour un prêt immobilier locatif

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous recherchez la durée idéale pour votre prêt immobilier locatif, une durée qui tire le meilleur parti des deux mondes. Vous voulez profiter de la liberté de pouvoir aller où et quand bon vous semble, sans trop perturber vos habitudes. Et vous ne voulez pas vous lier à un contrat qui vous rendrait vulnérable aux changements du marché. Ce que vous recherchez, c’est un investissement sûr et prudent qui offre des rendements suffisamment solides pour couvrir le coût du prêt, tout en vous laissant un peu d’argent pour alléger le fardeau que représente le paiement de votre hypothèque chaque mois. Avant de vous engager auprès d’un prêteur, veillez à examiner toutes les options qui s’offrent à vous.

Les meilleurs et les plus populaires

Lorsqu’il s’agit de la durée d’un prêt immobilier locatif, sûr et populaire semblent vraiment aller de pair. Pourquoi ? Parce que la plupart des personnes qui recherchent un prêt immobilier locatif le font parce qu’elles veulent pouvoir louer le bien. La demande de conditions sûres et populaires est donc très élevée. Selon le type d’emprunteur que vous êtes, vous ne voudrez peut-être pas choisir une société qui n’est pas bien connue dans votre région. Parfois, les sociétés les plus petites et les plus inconnues peuvent offrir certaines des meilleures conditions et des meilleures offres. Faites donc des recherches sur les bureaux des meilleures entreprises et lisez les critiques avant de prendre une décision. Avec un peu de recherche, vous pouvez facilement trouver l’entreprise la mieux adaptée à vos besoins. Il n’y a aucune raison de risquer votre sécurité financière avec une entité inconnue. C’est particulièrement important si vous recherchez un immeuble de placement résidentiel. Les entités inconnues essaient souvent de profiter de personnes désespérées qui cherchent à faire de l’argent rapidement. Même si l’offre semble trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas. Par conséquent, si vous avez le choix, évitez les entreprises plus petites et moins connues. Si vous recherchez une entreprise bien connue et bien établie dans votre région, vous devriez probablement la choisir. Mais si vous êtes ouvert à de nouvelles expériences, il y a toujours une chance que vous puissiez trouver un prêteur qui est un peu moins familier avec le processus de prêt hypothécaire et qui offre une proposition unique et attrayante.

A voir aussi : Pour quelles raisons choisir de bâtir en Normandie ?

Terme fixe VS. Durée variable

Lorsque vous recherchez la durée optimale pour votre prêt immobilier locatif, l’une des premières choses à prendre en compte est de savoir si vous souhaitez une durée fixe ou variable. La plupart des personnes qui cherchent à investir dans l’immobilier choisissent généralement un prêt à durée fixe parce qu’elles veulent avoir la sécurité de savoir que leur investissement aura la même valeur, quoi qu’il arrive à l’avenir. Ils ont ainsi l’esprit tranquille, sachant que même si l’économie se dégrade, leur bien vaudra toujours ce qu’ils ont payé. En revanche, les personnes qui choisissent un prêt à durée variable le font généralement parce qu’elles veulent avoir la possibilité de déplacer leur argent à leur guise. La principale différence entre un prêt à durée fixe et un prêt à durée variable est que les conditions sont fixes dans le premier cas, mais qu’elles peuvent varier dans le second. Par conséquent, si vous recherchez un moyen sûr et fiable d’investir dans l’immobilier, vous pouvez opter pour un prêt à durée déterminée. En revanche, si vous recherchez la flexibilité nécessaire pour déplacer votre investissement comme bon vous semble, vous pouvez opter pour un prêt à durée variable. Pour une expérience globale optimale, vous devriez probablement opter pour un prêt à durée déterminée. Cela vous donnera la sécurité dont vous avez besoin pour investir dans l’immobilier et la flexibilité de déplacer votre argent comme bon vous semble. Si vous avez la possibilité de choisir votre propre courtier en hypothèques, demandez-lui quel type de prêt vous devriez choisir en fonction de votre situation. Si vous avez encore des doutes après avoir écouté ses conseils, optez pour un prêt à durée déterminée. Vous ne le regretterez pas.

Résidentiel vs. commercial

Quand il s’agit du type de bien immobilier que vous envisagez d’investir, que vous souhaitiez le louer ou l’acheter, il y a quelques éléments à prendre en compte. Le premier est de savoir si vous souhaitez opter pour un bien résidentiel ou commercial. Cela influencera grandement les conditions du prêt et, en fin de compte, le type de rendement que vous pouvez attendre. La plupart des personnes qui investissent dans l’immobilier aujourd’hui optent pour un bien résidentiel parce qu’elles veulent pouvoir le louer et générer un revenu régulier. Les biens commerciaux, quant à eux, sont achetés dans le but de générer un profit par le biais d’une sorte de programme d’investissement immobilier (par opposition à la simple génération d’un flux de revenus par le biais des loyers). Par conséquent, si vous souhaitez investir dans un bien immobilier que vous habiterez vous-même, il est préférable d’opter pour un prêt résidentiel. En revanche, si vous souhaitez acheter un bien que vous louerez à d’autres personnes, il est préférable d’opter pour un prêt commercial. L’avantage d’opter pour un prêt résidentiel est que vous pourrez générer un flux régulier de revenus, quelle que soit l’évolution de l’économie. L’avantage d’opter pour un prêt commercial est que vous avez davantage de contrôle sur le prix du produit ou du service que représente le bien immobilier (par exemple, si vous êtes une chaîne d’hôtels, vous avez davantage de contrôle sur le prix des chambres d’hôtel que si vous achetiez un seul établissement hôtelier).

A lire en complément : Investissement immobilier jeune : avantages et astuces pour acheter en viager

Supposons donc que vous souhaitiez acheter un hôtel commercial. Vous devrez vous assurer que l’achat vous rapporte un bénéfice, car les bénéfices des hôtels sont généralement assez faibles. Vous devrez examiner les chiffres et voir si l’hôtel génère suffisamment de revenus pour justifier les dépenses liées à l’achat. Pour obtenir les meilleurs résultats, vous devriez probablement opter pour un prêt résidentiel pour l’achat d’une propriété, puis choisir une chaîne d’hôtels que vous pensez être bien gérée et qui sera en mesure de vous procurer les bénéfices que vous recherchez. (Veillez à examiner les petites chaînes avant d’opter pour une grande, car vous perdrez probablement beaucoup de contrôle au fur et à mesure que la chaîne s’agrandira.

Amortissement négatif vs. amortissement positif

Un autre élément à prendre en compte lors du choix de la durée optimale de votre prêt immobilier locatif est la question de savoir si vous souhaitez opter pour un amortissement négatif ou positif. Si vous avez déjà suivi le processus de prêt officiel, vous savez ce qu’est l’amortissement négatif. Il s’agit d’un amortissement négatif lorsque le montant de votre versement hypothécaire est supérieur à celui du mois précédent. Par conséquent, si vous avez payé votre prêt régulièrement, mais que vous êtes actuellement en retard, il serait bon de vous demander si vous voulez continuer à payer ce prêt tous les mois. Cela vous donnera la sécurité nécessaire pour continuer à rembourser vos dettes existantes et financer un nouvel achat. Si vous décidez d’arrêter les paiements de votre prêt, vous devrez rembourser la totalité du solde du prêt. En revanche, un prêt à amortissement positif est un prêt dont la mensualité est inférieure ou égale à celle du mois précédent. C’est généralement le type de prêt que les gens choisissent lorsqu’ils veulent acheter un bien immobilier, car il leur donne la possibilité de joindre les deux bouts tout en remboursant leur dette. Ils ne veulent généralement pas continuer à payer plus que nécessaire et optent donc pour un prêt à amortissement positif. Si vous avez décidé de louer le bien que vous achetez, vous aurez également besoin de l’un de ces prêts. Assurez-vous toutefois de bien connaître les risques associés à chaque type de prêt.

Réduire vos risques

Si vous avez déjà suivi le processus de prêt officiel, vous pourriez envisager de souscrire une assurance hypothécaire. Il s’agit d’une police supplémentaire que vous devez souscrire au cas où vous perdriez votre emploi (c’est pourquoi il est généralement recommandé d’opter pour une mise de fonds d’au moins 20 %). Elle vous offre une certaine protection au cas où votre employeur déciderait de vous licencier sans préavis. La police d’assurance hypothécaire que vous devez souscrire couvrira le coût d’une propriété résidentielle moyenne dans votre région, ce qui représente généralement quelques milliers de dollars par an. Si vous décidez de louer le bien que vous achetez, vous devrez également souscrire une assurance (car vous serez responsable en cas d’effraction pendant votre absence). L’assurance est importante parce qu’elle vous protège contre la possibilité de perdre votre investissement si quelque chose devait se produire.

Pour conclure, examinons quelques-uns des principaux avantages de la location d’un bien immobilier. Le premier, et le plus important, est la flexibilité qu’il offre. Vous n’êtes pas lié à une période de location spécifique et pouvez donc adapter votre emploi du temps aux besoins du propriétaire du bien. Vous avez également la possibilité de gagner de l’argent grâce à vos connaissances et à votre expérience accrues (ce qui, espérons-le, vous rendra un peu plus attrayant pour les locataires potentiels). Enfin, vous avez la certitude qu’en cas d’incertitude économique, votre bien locatif vaudra toujours ce que vous (et la banque) avez initialement mis de côté. Avec des taux d’intérêt en constante augmentation et un avenir encore incertain, qui ne voudrait pas d’un investissement aussi sûr et fiable ?

Partager.