Pourquoi souscrire une assurance emprunteur ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le domaine de l’assurance est très vaste. Ce qu’il faudrait retenir est qu’il existe une formule d’assurance pour chaque secteur économique. Pour le cas d’un crédit que vous souhaitez contracter, votre banquier vous conseillera certainement de prendre une assurance emprunteur.

Comme tout type d’assurance, elle couvre des risques. Nous vous aidons à comprendre ce que comporte ce type d’assurance et surtout que gagnerez-vous à souscrire un tel engagement. 

A découvrir également : Tout comprendre sur les palissades de chantier

Que couvre ce type de contrat d’assurance ? 

Le crédit est un service bancaire qui consiste à vous prêter un capital à rembourser sur une période donnée. Cela dit le quotidien est fait d’imprévus que ne peuvent anticiper ni le banquier, ni le client. L’assurance emprunteur intervient comme la mesure indiquée pour garantir le paiement des échéances du prêt en cas d’insolvabilité du souscripteur. 

On peut rencontrer des situations différentes selon les cas. Cependant, l’assurance emprunteur couvre les risques en cas de perte d’emploi, de perte totale et irréversible d’autonomie et d’invalidité partielle. Elle présente de nombreux avantages pour les deux parties. Pour plus d’informations, faites appel à ce courtier pour votre assurance emprunteur. Vous y trouverez des renseignements utiles avant tout engagement.

Lire également : Vendre son bien seul ou se faire accompagner par une agence immobilière ?

Quel est l’intérêt de souscrire une assurance-emprunteur ? 

Il est courant que l’assurance emprunteur soit recommandée pour l’obtention d’un crédit immobilier. Compte tenu de la durée de ce prêt, la banque et son client ont besoin de garanties pour établir leur relation de confiance. C’est ainsi qu’on peut dire que l’assurance-crédit joue un double rôle auprès des parties. 

La banque est protégée par les termes du contrat qui se doivent de la préserver de tout incident de paiement de son client. En pratique, l’assurance reverse la totalité des sommes dues au prêteur en cas d’incapacité avérée. Quant à l’emprunteur, il bénéficie d’une protection qui s’étend jusqu’à sa famille. Ainsi les héritiers seront épargnés d’une transmission de la dette du défunt et pourront conserver le bien immobilier.

Partager.