Quel est le prix moyen pour un diagnostic immobilier ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans un contexte où le prix de l’immobilier est sans cesse grandissant, tous les investisseurs mettent les chances de leurs côtés que ce soit pour acquérir un bien que pour le vendre. Il devient de ce fait important de réaliser des diagnostics immobiliers.

Ceci étant, il est important de connaitre le prix de ce service. Lorsque  survient le moment d’effectuer  un diagnostic immobilier, obtenir des prix avantageux est généralement le souhait de tout propriétaire immobilier. Cependant, il faut  savoir que le prix d’un diagnostic immobilier dépend de plusieurs critères.

A lire aussi : Nantes : quel est le prix de l’immobilier ?

Diagnostic immobilier : des prix non réglementés ?

Le diagnostic immobilier est un service qui consiste  à évaluer l’état de lieu d’un logement. Pour cela, tous les composantes du bien immobilier sont examinées. Toutefois, les prix de ce service ne sont pas homologués, il peut donc arriver que le prix que vous aurez payé pour un diagnostic sur tel logement ne soit forcément pas le même pour un autre logement présentant les mêmes caractéristiques. Pour mieux comprendre les prix des diagnostiques immobiliers, il  vous sera présenté quelques facturations en fonction du type de diagnostic.

Pour le DPE, le Diagnostic de Performance  Énergétique, il faut rappeler qu’il  permet de déterminer la quantité de gaz à effet de serre ainsi que la consommation énergétique du bien immobilier. Le prix de ce type de diagnostic dépend de deux facteurs à savoir la date de construction du logement et de sa taille. En considérant ces facteurs, le prix du  DPE va varier entre 90 et 120 euros. L’autre diagnostic que l’on va présenter ici est le diagnostic Amiante. Il permet de vérifier s’il y a des traces d’amiante dans le logement. Ici également, le prix va varier selon que la pièce est grande ou selon qu’une analyse en laboratoire est requise. Dans cette dernière hypothèse, un coût supplémentaire s’appliquera. Le  prix de ce type de diagnostic  varie entre 80 et 150  euros.

A lire aussi : Achat et rénovation de ferme : conseils pour trouver la propriété idéale

 

Pour ce qui  est du diagnostic gaz et du diagnostic thermique, leurs prix varient respectivement entre 105 et 150 euros et 100 et 150 euros. Il existe plusieurs types de diagnostic qui entrent dans le cadre d’un diagnostic immobilier, tous n’ont pas le même prix et dépendent chacun de certains facteurs, c’est pourquoi la réglementation n’est pas évidente. Au regard de ce cela, il  se pose la question de savoir ce qu’il y a lieu de faire pour trouver le prix moyen d’u diagnostic immobilier.

Pour trouver la moyenne du prix  d’un diagnostic immobilier, les entrepreneurs de ce secteur d’activité  se doivent de trouver le juste milieu entre rentabilité et attractivité.

Les prix moyens des diagnostics immobiliers

Établir une grille tarifaire des différents prix des différents diagnostics immobilier est une tâche difficile à effectuer, compte tenu des différents  éléments qui entrent en jeu pour chacun de  ces diagnostics. Cependant, la seule astuce que l’on peut utiliser pour parvenir est de comparer les différentes grilles proposées par les entrepreneurs de ce secteur d’activité. Une telle comparaison permet alors de déterminer le prix moyen par diagnostic.

De ce fait, le prix moyen du diagnostic amiante est de 70 euros pour un studio. Si  vous êtes dans une maison de 5 chambres, vous allez compter envions 150 euros pour le prix d’un diagnostic amiante. Le prix moyen du diagnostic plomb selon le type de logement présenté précédemment est de 90 euros et de 300 euros. Pour ce qui est  du  diagnostic termites, la  fourchette de prix est de 70 et 200 euros. Quant aux diagnostics des installations électriques, si  vous êtes dans un studio vous  devez compter entre 60 et 110 euros. Si vous êtes dans une grande maison, le prix moyen de ce diagnostic varie entre 135 et 185 euros.

Les diagnostics comme  celui  de performance électrique ne sont pas dépendant de la surface du logement. Pour les professionnels les plus onéreux, le prix est de 110 euros en moyenne. Il  en est de même pour le diagnostic du gaz. Le diagnostic de l’état des risques naturels et technologique lui  ne dépasse jamais 40 euros. Il est souvent offert quelque fois par certains diagnostiqueurs.

Que comprend le prix des diagnostics immobiliers ?

Avant de réaliser un diagnostic immobilier, il ne suffit pas d’avoir des réponses à la question : combien coute un diagnostic immobilier. Il faut également se poser la question sur les services qui sont compris dans ce prix. En effet, si les prix proposés par les professionnels ne  sont pas identiques, c’est parce que les services et les garanties qu’ils proposent sont différents.

Alors, que comprend le prix d’un diagnostic immobilier ?

Celui-ci comprend d’abord le diagnostic lui-même. Plus la liste des vérifications à réaliser est longue, plus les prix n’augmentent. Par ailleurs, le professionnel peut dissimuler certaines options, comme :

  • Les frais de placement : avant de vous engager avec un diagnostiqueur immobilier, vérifiez que le prix qu’il propose inclut le déplacement. Pour alléger la facture, demandez au professionnel de faire les diagnostics en une seule fois afin d’éviter le paiement de plusieurs déplacements ;
  • Le temps passé sur place : l’intervention d’un diagnostiqueur peut durer entre 1 et 4 heures, selon le type de diagnostic à réaliser et la surface du bien. Une durée plus longue peut signifier qu’il tente d’augmenter le prix. Un délai d’intervention plus court peut montrer un manque de compétences ;
  • Le coût d’entretien du matériel : certains professionnels peuvent insérer dans le prix des diagnostics immobiliers le coût d’entretien de leurs équipements. En effet, cet entretien est souvent très coûteux, ce qui oblige le diagnostiqueur à souscrire une assurance afin de garantir son matériel ;
  • L’assurance professionnelle : les diagnostiqueurs couverts par une assurance professionnelle peuvent aussi être amenés à appliquer cette couverture dans leur prix d’intervention. En cas de litiges sur le diagnostic demandé par le propriétaire, seul le diagnostiqueur est tenu responsable.

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires ?

Un diagnostic immobilier peut ou non être obligatoire selon le type de transaction et certaines caractéristiques du bien immobilier. En effet, les diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente sont :

  • Le diagnostic loi Carrez ;
  • Le diagnostic amiante ;
  • Le diagnostic plomb ;
  • Le diagnostic électrique ;
  • Le diagnostic termites ;
  • Le diagnostic performance énergétique ;
  • Le diagnostic mérule ;
  • Le diagnostic ERP ;
  • Le diagnostic assainissement.

Pour la location, les diagnostics immobiliers obligatoires sont :

  • Le diagnostic Boutin ;
  • Le diagnostic électrique ;
  • Le diagnostic gaz ;
  • Le diagnostic plomb ;
  • Le diagnostic ERP ;
  • Le diagnostic performance énergétique.

Qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location, il appartient au propriétaire d’effectuer la réalisation des diagnostics immobiliers. La remise du dossier de diagnostic technique (DTT) se déroule au moment où les parties signent le contrat de bail ou de vente.  L’inexistence de certificats de diagnostic peut exposer le propriétaire à une amende allant jusqu’à 3 000 €.

Comment trouver un diagnostiqueur immobilier au meilleur prix ?

Comment trouver un diagnostiqueur immobilier au meilleur prix ?

Pour obtenir des diagnostics immobiliers conformes aux normes, pensez à bien choisir le bon professionnel. Voici quelques astuces pour aider à trouver un diagnostiqueur immobilier compétent et proposant des tarifs raisonnables :

  • Faire appel à plusieurs professionnels : avant de confier ses diagnostics immobiliers à une entreprise en particulier, pensez à bien visiter. Comparer les tarifs permettra de faire jouer la concurrence et ainsi économiser sur le coût total ;
  • Vérifier les certifications du diagnostiqueur : tous les professionnels ne sont pas habilités à réaliser tous types de diagnostics. Vérifiez que votre potentiel prestataire a toutes les certifications nécessaires pour effectuer l’intervention que vous demandez ;
  • Tenir compte des recommandations et avis clients : n’hésitez pas à consulter les avis publiés en ligne par d’autres clients ayant déjà utilisé les services du professionnel visé ; cela peut donner une idée globale du sérieux et de la qualité des prestations proposées.

D’une manière générale, pensez à bien prêter attention aux offres promotionnelles qui peuvent être proposées par certains acteurs du marché. Toutefois, veillez toujours à ce que ces promotions soient réellement avantageuses et vérifiez bien qu’il n’y ait aucune arnaque derrière !

Lorsqu’on envisage des travaux de rénovation ou une transaction immobilière, il faut prévoir l’ensemble des frais annexes. Pour calculer le budget diagnostic immobilier, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • Le prix moyen d’un diagnostic immobilier : comme nous avons pu le voir précédemment, les tarifs moyens peuvent varier selon la prestation et la ville dans laquelle vous habitez ;
  • Les diagnostics obligatoires : certains diagnostics sont obligatoires pour vendre ou louer son bien immobilier. Pensez à bien vérifier cette liste afin de ne pas omettre un diagnostic qui vous serait nécessaire et ainsi éviter toute amende éventuelle ;

Réaliser les diagnostics immobiliers nécessaires à une transaction peut s’avérer être un vrai casse-tête financier ! Grâce aux astuces citées ci-dessus et avec un peu d’organisation tout devrait bien se passer.

Comment faire des économies sur le coût des diagnostics immobiliers ?

Comment faire des économies sur le coût des diagnostics immobiliers ?

Les diagnostics immobiliers sont une étape incontournable dans la transaction d’un bien immobilier. Cela peut représenter un budget important pour les propriétaires ou les vendeurs. Voici quelques astuces pour réaliser des économies :

  • Réaliser plusieurs diagnostics en même temps : certains diagnostiqueurs proposent des offres groupées pour réaliser plusieurs diagnostics en même temps, ce qui permet de réduire considérablement les coûts ;
  • Faire appel à un professionnel local : évitez de faire intervenir un diagnostiqueur venant de loin car cela risque d’augmenter le prix en raison du déplacement et du temps passé sur la route ;
  • S’informer auprès de sa mairie : certaines mairies peuvent proposer des aides financières sous forme de subventions pour inciter les propriétaires à effectuer leurs travaux d’amélioration énergétique.

Pourquoi est-il important de ne pas négliger ces démarches administratives ?

Même si cette étape peut paraître fastidieuse et onéreuse, vous ne devez pas la négliger afin d’éviter toute sanction financière ou pénale. Effectivement, depuis l’entrée en vigueur du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique), vous devez bien vous informer sur les démarches administratives à effectuer pour éviter toute sanction.

Partager.