Quels sont les avantages et les inconvénients d’un investissement locatif en matière de fiscalité ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Que vous souhaitiez générer des revenus complémentaires ou vous constituer un patrimoine, l’investissement locatif vous offre la possibilité d’avoir les deux. Par ailleurs, pour de nombreux investisseurs, le placement dans la pierre s’avère également une solution pour profiter d’avantages notables en matière de fiscalité.

Dans cette optique, de nombreux dispositifs de défiscalisation ont été mis en place afin d’encourager les contribuables à investir dans l’immobilier locatif. Bien que la défiscalisation dans le cadre d’un placement immobilier offre de nombreux avantages notables, elle présente également des inconvénients. En ce sens, cet article vous présente les avantages et les inconvénients d’un investissement locatif en matière de fiscalité.

A voir aussi : Comment faire un nouveau bail ?

Le statut LMNP

La location meublée non professionnelle est un statut qui s’adresse uniquement aux loueurs de résidences principales meublées. En optant pour le statut LMNP, les investisseurs immobiliers locatifs peuvent bénéficier de divers avantages fiscaux, d’une durée de location plus flexible et de revenus locatifs moins taxés. En réalité, avec le statut LMNP, l’abattement forfaitaire est fixé à 50 % des revenus de l’année. À noter qu’il est également possible d’avoir une réduction d’impôt sur le prix d’achat du bien s’il s’agit d’une résidence de services.

Pour ce qui est des inconvénients du statut LMNP pour un investisseur, ils ne concernent que le montant des revenus pouvant être déclarés. En effet, si vous optez pour ce statut, vos recettes annuelles ne doivent pas dépasser 23 000 euros.

A découvrir également : Quel est le plafond de ressources pour toucher la pension de réversion ?

La loi Malraux

Dans le cadre d’un investissement dans l’immobilier ancien, la loi Malraux figure parmi les plus utilisés par les investisseurs. La raison réside dans le fait que ce dispositif de défiscalisation permet de profiter d’une forte réduction d’impôt lors de la rénovation d’un bien ancien. Le principal objectif de cette loi est notamment d’encourager les particuliers à préserver le patrimoine historique français et de favoriser le réaménagement des centres-villes.

Concrètement, vous avez la possibilité de plafonner le montant des travaux réalisés sur des biens situés dans les centres historiques à 400 000 euros. Aussi, la réduction d’impôt peut atteindre 30 % si le bien immobilier est situé dans un secteur sauvegardé ou dans un patrimoine remarquable. Par ailleurs, dans le cadre d’une rénovation déclarée d’utilité publique, la réduction d’impôt s’élève à 22 %.

Bien que la loi Malraux permette de réduire considérablement les impôts dans le cadre d’un placement dans l’ancien, il présente certains inconvénients. D’un côté, la mise en location d’un bien immobilier localisé sur un site classé donne généralement lieu à un loyer relativement onéreux. À cette condition, il peut être difficile de trouver un locataire. De l’autre côté, les charges et les impôts fonciers peuvent représenter une somme assez importante.

La loi Pinel

Mise en place par Sylvia Pinel, la loi Pinel est la plus utilisée dans le cadre d’un investissement immobilier locatif dans le neuf. Par ailleurs, il s’agit d’un mécanisme fiscal qui évolue constamment. Ce dispositif prévoit notamment une défiscalisation sur 6 ans, 9 ans ou 12 ans pour l’acquisition d’un logement neuf dans une zone tendue éligible. Depuis le 1er janvier 2023, l’avantage fiscal de la loi Pinel est de 17,5 % du prix d’achat pour un engagement sur 12 ans, de 15 % pour un engagement sur 9 ans et de 10,5 % pour un engagement sur 6 ans.

L’unique inconvénient de la loi Pinel est sans doute le plafonnement des avantages fiscaux. En effet, ces derniers sont fixés à 10 000 euros par an.

La loi Denormandie

À l’instar de la loi Malraux, la loi Denormandie est un dispositif de défiscalisation à destination des investisseurs qui souhaitent investir dans l’immobilier ancien. Également appelé Pinel ancien, ce mécanisme fiscal propose les mêmes avantages que la loi Pinel. Aussi, vous pouvez profiter d’une réduction de 12 % sur 6 ans d’engagement, de 18 % sur 9 ans et de 21 % sur 12 ans. Par ailleurs, il n’existe que 222 communes éligibles à ce dispositif.

Partager.