Qui paie les frais d’assurance loyers impayés ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

A quoi sert l’assurance location impayée ?

La principale crainte du propriétaire est l’incapacité du locataire à avoir des loyers impayés, ce qui pourrait affecter considérablement la rentabilité des propriétés locatives. Actuellement, il existe une solution pour vous protéger de ce risque. L’assurance locative impayée est unegarantie pour éviter cette situation.

A lire aussi : Quand assurer un logement ?

Le bénéfice de GLI (Garantie locative impayée)

La seule garantie dont disposait le propriétaire était le dépôt du locataire pendant une longue période avant de s’installer dans les locaux. Toutefois, les montants dus par le locataire ou l’estimation des dommages peuvent parfois dépasser le montant du dépôt. Afin de compléter les garanties, uneassurance locative non payée est offerte au bailleur en tant que solution facultative, dont le coût n’est pas garanti négligent. En effet, presque tous les risques liés à la location sont couverts par la garantie locative impayée. Par exemple, citons les frais impayés ou les loyers , les litiges ou les dommages aux logements locatifs. Certaines organisations suggèrent même de garantir un départ sans préavis du locataire pendant le contrat.

A lire en complément : Comment assurer ma maison ?

Admissibilité du locataire

La solvabilité du locataire est vérifiée par l’organisation qui offre uneassurance locative impayée. Seuls les locataires ayant un certain niveau de revenu sont éligibles à la garantie locative impayée . À cette fin, des documents tels que le contrat de travail et la justification du revenu peuvent être exigés du propriétaire. Cela signifie que le propriétaire lui-même doit vérifier si la solvabilité imposée par l’assurance est satisfaite par le locataire. Dans le En général, le revenu net du locataire doit être 2,7 fois plus élevé que le montant du loyer et du passif à payer. Si le locataire potentiel est un étudiant, le dépôt conjoint est essentiel.

obligations du propriétaire

L’assurance location impayée prévoit les conditions dans lesquelles le propriétaire doit se conformer à la lettre afin de bénéficier desgaranties proposées. La première condition est que le contrat soit établi conformément aux dispositions légales applicables. De plus, le propriétaire doit avoir préalablement déterminé la solvabilité de son locataire. Une perte de défaut et une clause de solidarité pour les cas de colocation doivent être incluses dans le bail. En outre, la compagnie d’assurance doit être notifiée des délais les plus courts en cas de nécessité de payer une compensation pour l’assurance de pour bénéficier d’unegarantie locative impayée . Le respect de ces obligations détermine la décision de refuser ou d’approuver l’organisation, ce qui signifie que la sélection des fichiers est effectuée strictement.

Le coût de la GLI et l’alternative

Pour bénéficier d’unecouverture d’assurance loyer impayée , le bailleur doit verser une contribution de 2,5 à 5 % du loyer annuel, y compris les frais. En outre, le propriétaire doit payer des frais fixes en rapport avec les frais d’assurance. Les frais d’assurance font partie des dépenses qui peuvent être déduites du revenu des biens, de sorte que les coûts sont amortis. La seule alternative présentée au propriétaire dans le cas où la condition de solvabilité du locataire n’est pas respectée est le dispositif appelé VISALE (Visa B. pour le logement et l’emploi), créé en 2016.

Partager.