Comment savoir si on a le droit à APL ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Voici les bases de ce que vous devez savoir et des réponses simples à vos questions sur cet appareil :

QUESTIONS GÉNÉRALES

A découvrir également : Attention au choix des cartons pour le déménagement

  • Qu’ est-ce que la RLS ?

La RLS (Reduction of Solidarity Rent) est une baisse des loyers introduite par la loi de finances 2018, accompagnée d’une baisse de la LPA. Il s’applique à certains locataires qui sont soumis à des ressources.

  • Comment la RLS est-elle calculée ?

Le montant de la RLS est calculé par les FAC ou le MSA en fonction des renseignements que vous leur fournissez (composition de la famille, ressources et logement partagé).

A découvrir également : Quand commencer les cartons pour un déménagement ?

  • Je ne suis pas bénéficiaire de la LPA, puis-je bénéficier d’un rabais locatif ?

La RLS s’applique à certains locataires qui ne sont pas touchés par l’APL. Dans ce cas, il est de notre organisation en fonction de la composition de votre famille, des ressources et de la communauté où se trouve votre propriété.

  • Je ne suis pas bénéficiaire de l’APL alors que j’ai de faibles ressources, que dois-je faire ?

Vous pouvez vous adresser à la CAF de la Meuse pour savoir si vous êtes admissible à la LPA et éventuellement à la RLS.

Fichier APL

  • Pourquoi mon APL est-il tombé ?

La RLS réduit automatiquement votre LTA (équivalent à 98 % de la RLS). Vous ne perdrez pas d’argent, car ce montant sera déduit directement de votre loyer.

  • Depuis l’introduction de la RLS, je n’ai plus de LPA, est-ce normal ?

Oui, si le montant de votre RLS est plus élevé que le montant de la LTA que vous recevez.

Par exemple, la RLS est de 42$, votre LTA mensuelle est de 35$. La baisse des APL est due à 98 % de la RLS ou, dans ce cas, 41,16€. Le montant de la réduction de location est supérieur à la LPA, donc votre APL est de zéro.

Ne vous inquiétez pas, vous continuerez de bénéficier de la réduction de loyer dans les prochains mois, sauf si votre situation change.

DÉBUT OU FIN DU BAIL

  • Je n’aurai pas d’APL chez moi pour le premier mois. Vais-je continuer de bénéficier de la RLS ?

Non, la RLS est calculée par les FAC ou MSA seulement pour le deuxième mois, en même temps que l’APL.

  • Si je quitte ma maison, la RLS va-t-elle faire une demande pour le dernier mois ?

Non, si vous ne recevez plus de LTA à votre domicile au cours du dernier mois, vous ne bénéficierez pas de la RLS.

  • J’ ai quitté ma maison entre février et mai 2018 (juin pour les partenaires MSA), je peux bénéficier d’une réduction de loyer dans ce Mois ?

Oui, nous calculons le montant de RLS auquel vous aviez droit pour ces mois. Attention, c’est un maximum de 10 euros, car votre APL a également chuté ces mois.

  • J’ ai changé de maison et je n’ai plus de RLS, est-ce normal ?

Seuls les contrats de logement APL (c.-à-d. où vous pouvez bénéficier de la LPA), à l’exception des maisons, sont couverts par la RLS. Si vous avez déménagé dans un bien non contractuel ou, par exemple, dans une résidence pour personnes âgées, il est normal que vous n’ayez plus de RLS.

MUTATION

  • Si je déménage, vais-je encore bénéficier d’une réduction de loyer ?

Ça dépend de cela. Pour bénéficier de la RLS, vous devez déménager dans un appartement géré par un organisme de gestion de la gestion des LME et doit être convenu (c.-à-d. logement avec APL peut en bénéficier). Ensuite, vos ressources et la composition de votre famille doivent coïncider avec les limites de la zone à laquelle vous faites référence.

Partager.